immersive & non-invasive health tools

Anxiété et douleur en pédiatrie: regard et action d’une communicante

Avr
17
2015
SMBrunet-IFITS-c_avril2015

De gauche à droite : Dr H. A. COLOSI (Roumanie), S-M BRUNET, Ana I. SOARES, infirmière (Portugal), au micro :Dr V. PREVOST (Maternité Port Royal France & Colombie)

Le 7 avril 2015, j’étais invitée au séminaire annuel de l’IFSI de Neuilly sur Marne, l’institut de Formation intrahospitalier Théodore Simon (IFITS) : 4e édition des journées internationales.

SMBrunet-IFITS-a_avril2015

J’explique ici comment la personne qui souffre s’appuie sur des stratégies de COPING pour traverser l’épreuve.

Il m’a été demandé d’expliquer en quoi une application sur une simple tablette peut apaiser l’anxiété et la douleur de l’enfant pendant un soin invasif.
Au milieu des médecins et des infirmières, j’étais la seule, hors sérail, et je remercie les membres de l’organisation qui m’ont fait confiance. Mme De Brito, infirmière formatrice à l’IFITS m’avait entendue lors du colloque TIC santé 2014 (FORMATIC Santé). C’est donc la vision d’une communicante et d’une praticienne en thérapies psychocorporelles que j’apportais ici.  Cela m’a permis de parler ouvertement d’un sujet aussi sensible que le risque d’épuisement et de burn-out des soignants face à l’anxiété et à la douleur des enfants qu’ils affrontent chaque jour.

M’adressant aux élèves de 3e année de l’IFSI, j’ai pris soin de replacer mon innovation dans le contexte de la prise en charge de l’anxiété et de la douleur de l’enfant et bien sûr c’est mon regard personnel sur la réalité du soin en France, sur les enjeux de cette prise en charge que j’ai livré ici.

 

 

DU-DrS-SIRVAIN

Les résultats des tests de Ludicalm au CH Alès Cévennes, étude du Dr Serges Sirvain pour son DU hypnose médicale à la Fac de Médecine de Montpellier

Le programme Ludicalm est utilisé depuis 2013 dans plusieurs services pédiatriques (CH d’Alès-Cévennes, CH Hyères, Necker,…) et a fait des émules parmi les infirmiers libéraux qui l’utilisent à domicile. Les résultats des tests cliniques confirment que l’enfant est plus apaisé et coopératif, tandis que les parents se sentent plus impliqués, partenaires du soin.

Le Dr Serge Sirvain du CH d’Alès, a pris pour sujet d’étude Ludicalm pour son DU d’Hypnose à l’université de Montpellier. Il m’a permis de reprendre des extraits de ces travaux. Ils figurent en fin de présentation.

 

 

 

 

Le soin pédiatriquSMBrunet-IFITS-prez_avril2015e devient une expérience magique (avec la distraction virtuelle et Ludicalm)

 

Voici donc cette présentation que je partage sur Slideshare.

Plus d’arguments en faveur d’une formation avec Ludicalm ? Lire le témoignage après la formation que j’ai donnée à Necker fin mars.