immersive & non-invasive health tools

Ludicalm et la distraction virtuelle au salon infirmier 2015 – atelier le 14 octobre à 10h au village de la e-santé et sur le stand FORMATICSanté (H21)

Oct
13
2015

Salon infirmier 2015

Cette année encore Ludicalm sera présent au salon infirmier pour répondre à toutes vos questions et échanger avec vous au cours d’un atelier dédié et pendant tout le salon sur le stand de l’association FORMATICSanté, stand H21 au village de la e-santé.

Ludicalm : application de réalité augmentée pour lutter contre l’anxiété et la douleur de l’enfant

slideLudicalm-salon-infirmier15

Comment cette solution numérique répond-elle au besoin des infirmières lors des soins en pédiatrie ? C’est le thème de l’atelier qui aura lieu mercredi 14 octobre de 10h à 10h30 au village de la e-santé du salon infirmier 2015. Elisabeth Guerzou, infirmière puéricultrice, partagera son expérience du soin avec Ludicalm qu’elle utilise depuis 2 ans dans le service pédiatrique du Centre Hospitalier d’Alès Cévennes.

Nous serons toutes les deux, ravies de vous accueillir sur le stand de l’association FORMATICSanté stand H21 (village de la e-santé) durant tout le salon du 14 au 16 octobre.

Une problématique de soins à l’origine de l’innovation

slide-soin-complexeLes soins en pédiatrie sont souvent générateurs d’inconfort et de douleur, responsables d’un stress physique et psychologique chez l’enfant et ses parents. Ce stress entraine une difficulté supplémentaire pour le soignant sensé prendre en charge le patient dans sa globalité, en plus des gestes techniques qui lui incombent.

Agir sur la douleur revient à agir sur l’anxiété de l’enfant, confronté à un environnement inhabituel, en perte de repère, démuni face à des soins qu’il ne comprend pas. Vient s’ajouter à cette détresse, l’anxiété que véhicule le parent et souvent celle du soignant qui redoute de « faire mal ».
Si l’efficacité des méthodes psychocorporelles (relaxation, distraction, hypnose) est connue, les pratiques sont encore isolées ; les formations sont longues, les études cliniques trop peu nombreuses, le temps manque… Un simple bilan sanguin peut donc aujourd’hui encore, être vécu comme un drame pour l’enfant et comme une épreuve pour le soignant et aussi le parent.

L’application Ludicalm pour tablette numérique, outil de distraction, support d’aide innovant lors d’un geste invasif

iconeLudicalm, 1er jouet en réalité virtuelle conçu spécialement pour le soin pédiatrique est un outil de distraction à l’anxiété et à la douleur générées par les soins invasifs, pour les enfants de 3 à 12 ans. Il s’utilise sur une tablette tactile avec un marqueur de réalité augmentée à présenter à la camera. L’irruption de personnages 3D (grenouille et luciole) modifie la perception douloureuse en jouant avec la réalité et l’imaginaire de l’enfant. L’application permet ainsi aux soignants de réaliser les soins dans de bonnes conditions sans traumatisme, en laissant une empreinte positive à l’enfant.

3 objectifs :

1 – Améliorer la qualité des soins
2- Prévenir la phobie des soins
3- Faire de l’enfant et son parent des partenaires du soin

 

Les résultats des tests cliniques (CH Alès Cévennes, Necker, CH Hyères…) confirment que l’enfant est plus apaisé et coopératif, tandis que les parents se sentent plus impliqués, partenaires du soin. Ce type de support innovant s’intègre dans les pratiques non médicamenteuses de prise en charge de la douleur plébiscitées par les soignants.

Ludicalm a été plusieurs fois primé et son utilité est reconnue par les professionnels de santé, et les parents l’utilisant.

La distraction virtuelle, qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que cela peut apporter ?

immersion-tabPlus connu en pédiatrie, sous le vocable de « distraction » ce type de stratégie de détournement de l’attention consiste à utiliser un jeu, un conte, un chant, un objet… au cours d’un soin douloureux, dans un objectif d’hypnoanalgésie.
La distraction virtuelle procède de la même logique, sa spécificité c’est d’utiliser une tablette tactile comme technique d’induction hypnotique. Cette médiation consiste à tirer partie de l’attractivité de la tablette, des propriétés de l’immersion (réalité virtuelle et augmentée) et du jeu pour favoriser une qualité de présence, essentielle dans la médiation thérapeutique et transformer le soin en une expérience ludique et apaisante. Jouer avec la réalité et l’imaginaire de l’enfant a une incidence sur le vécu subjectif du soin et aussi sur la perception douloureuse[1] (hypnoanalgésie). L’expérience est profitable pour le patient, ses parents et le soignant qui peut s’appuyer ainsi sur un outil concret et non uniquement sur son savoir-être.

[1] La distraction n’empêche pas la douleur mais elle agit sur la composante émotionnelle de la douleur. En aucun cas l’utilisation d’une méthode de distraction ne peut dispenser de l’utilisation d’un moyen antalgique médicamenteux. Les études ont démontré que combinés ces moyens gagnent en efficacité.

Pourquoi une formation ?

La Ludothérapie par immersion ou thérapie récréative virtuelle s’inspire des méthodes cognitivo-comportementales. Elle consiste à s’appuyer sur les potentialités du jeu et de l’immersion et ainsi aider l’enfant à s’armer contre sa douleur (et à mieux traverser sa maladie).
La douleur, l’anxiété dans ce contexte ne sont plus une fatalité.

s-appuyer-sur-Ludicalm

Toutes ces pratiques n’ont de sens que dans un contexte relationnel, une relation thérapeutique où le thérapeute développe une attention, une présence particulière à son patient. Ce type de communication, qui peut apparaître intuitive, réclame une connaissance théorique et une formation pratique pour être acceptée et efficace. C’est pourquoi Ludicalm est désormais distribué dans le cadre d’un programme de formation.

L’application, en tant qu’outil de médiation thérapeutique, sert dans l’action d’apprentissage aussi bien que dans la pratique quotidienne infirmière.

  • Au cours de la formation, Ludicalm motive les apprenants, sert de support pédagogique pour visualiser et comprendre les processus hypnotiques, la médiation, …
  • Pendant un soin douloureux, il remplit la fonction d’un coaching ludique pour la pratique infirmière.

Venez découvrir la formation Ludicalm et la distraction virtuelle au salon infirmier.

Mercredi 14 octobre, 10h-10h30 –atelier du village de la e-santé : Ludicalm : application de réalité augmentée pour lutter contre l’anxiété et la douleur de l’enfant

Du 14 au 16 octobre sur le stand H21 – Association FORMATICSanté

En savoir plus sur le village de la e-santé du salon infirmier 2015